Conflit en Syrie - Le régime s'empare du Krak des Chevaliers, à la lisière du Liban

20/03/14 à 16:00 - Mise à jour à 16:00

Source: Le Vif

(Belga) Le régime syrien a remporté jeudi une importante victoire en s'emparant du Krak des Chevaliers, une citadelle croisée à la lisière du Liban, et qui fut durant deux ans une place forte des rebelles.

"L'armée arabe syrienne a hissé le drapeau de la nation sur le Krak des Chevaliers dans la province de Homs après avoir écrasé les terroristes qui s'y cachaient", a affirmé la télévision syrienne. La chaîne al-Mayadeen, basée à Beyrouth et qui soutient le régime de Damas, a montré des combattants loyalistes à l'intérieur du Krak des Chevaliers, hissant le drapeau syrien sur un des donjons de la citadelle croisée. Les combattants pro-régime tiraient en l'air pour célébrer leur victoire. "Le Krak des Chevaliers a été libéré, ainsi que la région autour, des hommes armés et des terroristes qui venaient de Syrie, du Liban et d'autres pays. Stratégiquement cela veut dire, que la route d'approvisionnement qui commençait à Wadi Khaled au Liban en direction de Tal Kalakh puis à Homs est coupée et nous avons mis fin à l'infiltration des terroristes", a affirmé un colonel à cette chaîne. "Un certain nombre d'hommes armés se sont rendus ce qui a aidé à la chute du Krak et maintenant il sera possible de s'occuper des autres parties de la province" (de Homs sous contrôle rebelle), a-t-il ajouté. "Certains hommes armés essaient de fuir vers le Liban et il y a des unités de l'armée et (des supplétifs) des Forces de Défense nationale qui les poursuivent avant qu'ils arrivent à la frontière", a souligné le colonel. Le fort fut construit à partir de 1031 par les Abbassides, une dynastie de califes arabes. En 1142, au temps des Croisades, le château est confié à l'ordre des Hospitaliers qui construit plusieurs ouvrages défensifs. C'est de cette époque que date le nom de Krak des Chevaliers. (Belga)

Nos partenaires