Conflit en Syrie - Le nouvel émissaire de l'ONU doit être "objectif et intègre", prévient Damas

23/07/14 à 16:44 - Mise à jour à 16:44

Source: Le Vif

(Belga) La Syrie a affirmé mercredi accueillir avec satisfaction la récente nomination du nouvel émissaire des Nations-Unies Staffan de Mistura, mais a souhaité qu'il fasse preuve d'"objectivité et d'intégrité" dans sa mission. Le diplomate italo-suédois a été nommé le 10 juillet en remplacement de l'Algérien Lakhdar Brahimi, qui a démissionné après avoir tenté, en vain, de faire avancer le processus de paix lors de deux réunions à Genève entre le régime et l'opposition, en conflit depuis plus de trois ans.

Conflit en Syrie - Le nouvel émissaire de l'ONU doit être "objectif et intègre", prévient Damas

Dans une lettre au secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, le ministère syrien des Affaires Étrangères dit accueillir favorablement cette nomination et "affiche sa conviction qu'il faut une solution politique à la crise syrienne par un dialogue entre Syriens". Il y a une semaine, lors de sa prestation de serment, le président Bachar al-Assad avait de fait rejeté toute discussion avec l'opposition en exil, en affirmant refuser tout dialogue avec "les forces qui n'ont pas prouvé leur patriotisme". Le ministère "exprime l'espoir de voir de Mistura (...) faire preuve d'objectivité et d'intégrité et montrer (son engagement) envers la loi internationale et les principes et objectifs de la Charte des Nations-unies, ainsi que le respect de la souveraineté nationale, la non-ingérence dans les affaires intérieures et le respect de la volonté du peuple syrien". Lakhdar Brahimi avait démissionné en mai après avoir échoué à mettre un terme à un conflit qui a fait plus de 170.000 morts. Avant lui, de février à aout 2012, l'ancien secrétaire général de l'ONU Kofi Annan avait déjà tenté en vain d'arrêter l'effusion de sang. (Belga)

Nos partenaires