Conflit en Syrie - La Coalition nationale s'engage contre le recours aux armes chimiques

29/08/13 à 21:58 - Mise à jour à 21:58

Source: Le Vif

(Belga) Le chef de la Coalition nationale syrienne Ahmad al-Jarba, en visite à Paris, a proclamé jeudi son "ferme" engagement contre le recours aux armes chimiques, voulant ainsi donner un nouveau gage de la crédibilité de l'opposition.

"En mon nom, et en celui de la Coalition nationale, et à la lumière des données actuelles, je confirme notre condamnation claire et franche vis-à-vis de toute utilisation d'armes chimiques, de quelque partie que ce soit, dans la région et dans le monde entier, à tout niveau et en tout lieu", a déclaré Ahmad al-Jarba dans un communiqué, publié jeudi soir à Paris. M. al-Jarba avait été reçu dans la matinée par le président Hollande. "Notre position ne se limite pas à s'opposer à la fabrication, au commerce et à l'utilisation des seules armes chimiques; plus largement, cela s'étend à l'usage de toutes les armes de destruction massive, dont l'arme nucléaire, qui existe, comme c'est le cas avec Israël ou avec le projet nucléaire iranien ou d'autres". L'opposition syrienne accuse le régime de Bachar al-Assad d'avoir utilisé à plusieurs reprises des armes chimiques contre des civils dans le conflit et notamment dans la banlieue de Damas, le 21 août dernier. "Le pire épisode a été le massacre de la Ghouta, qui a causé (à cette date) près de 2.000 victimes civiles dont de nombreuses femmes et enfants, en plus de milliers de blessés", a déclaré M. al-Jarba. Lors de sa première visite en juillet à Paris, M. al-Jarba avait tenté de répondre aux inquiétudes des pays qui soutiennent la Coalition mais ont des réserves sur sa crédibilité en soulignant que l'opposition était "grandement unifiée", qu'elle travaillait à l'intérieur de la Syrie malgré les difficultés et qu'elle récusait tout lien avec les groupes extrémistes actifs en Syrie. (Belga)

Nos partenaires