Conflit en Syrie - La Belgique prête à contribuer à une opération ONU pour détruire l'arsenal chimique syrien

20/09/13 à 00:19 - Mise à jour à 00:19

Source: Le Vif

(Belga) La Belgique est disposée à mettre son expertise à disposition des Nations Unies pour contribuer, moyennant certaines conditions, à une opération de destruction de l'arsenal chimique syrien, comme convenu entre Washington et Moscou, a annoncé jeudi son ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders.

Conflit en Syrie - La Belgique prête à contribuer à une opération ONU pour détruire l'arsenal chimique syrien

"Nous sommes prêts à examiner toute demande qui nous parviendrait en matière de (contribution à la) destruction des armes chimiques syriennes dans un cadre onusien", a-t-il déclaré à l'agence BELGA à l'issue d'un entretien avec le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, alors qu'il accompagne la reine Mathilde en visite à New York. M. Reynders a toutefois souligné qu'une éventuelle participation belge à une telle opération devrait être conditionnée à des garanties de sécurité pour le personnel qui serait déployé en Syrie, en proie à plus de deux ans de guerre civile qui a déjà fait plus de 110.000 morts selon l'ONU. Les Etats-Unis et la Russie ont trouvé la semaine dernière un accord qui donne une semaine à Damas pour présenter une liste de ses armes chimiques en vue de leur enlèvement d'ici la mi-2014. Cet accord doit se traduire par l'adoption d'une résolution du Conseil de sécurité contraignant la Syrie à respecter un plan de démantèlement de son arsenal chimique, que Washington souhaite voir adoptée dès la semaine prochaine. (Belga)

Nos partenaires