Conflit en Syrie - L'Otan n'a pas besoin de nouveaux plans d'urgence pour défendre la Turquie

02/09/13 à 14:33 - Mise à jour à 14:33

Source: Le Vif

(Belga) l'Otan n'a pas besoin de davantage de plans d'urgence pour défendre la Turquie, un allié voisin de la Syrie, a affirmé lundi le secrétaire général de l'Alliance atlantique, Anders Fogh Rasmussen, assurant que des consultations "étroites" se poursuivaient entre les pays membres à propos de la crise syrienne.

Conflit en Syrie - L'Otan n'a pas besoin de nouveaux plans d'urgence pour défendre la Turquie

Il a réaffirmé que l'utilisation présumée d'armes chimiques par le régime syrien exige une réponse de la communauté internationale, mais exclu une intervention directe de l'Otan, lors d'une conférence de presse de rentrée à Bruxelles. "La communauté internationale devrait réagir fermement" pour éviter des attaques chimiques à l'avenir, a assuré M. Rasmussen. Il a toutefois qualifié de "hautement hypothétique" une éventuelle attaque contre la Syrie. Mais si la Turquie est attaquée, les alliés se concerteraient "pour voir comme réagir de manière appropriée", a ajouté le secrétaire général de l'Otan. Les 28 pays de l'Alliance atlantique ont approuvé à la mi-décembre 2012 le déploiement de systèmes de missiles Patriot PAC-3 à capacité antimissile balistique à la demande de la Turquie. Ces six batteries, fournies par les trois alliés disposant de ce système d'armes - l'Allemagne, les Pays-Bas et les Etats-Unis - sont opérationnelles depuis janvier dernier, dans un rôle purement défensif, selon l'Alliance. (Belga)

Nos partenaires