Conflit en Syrie - Genève II: la délégation officielle syrienne menace de se retirer

24/01/14 à 13:26 - Mise à jour à 13:26

Source: Le Vif

(Belga) La délégation officielle syrienne à la conférence de paix sur la Syrie a menacé vendredi de quitter Genève, accusant la délégation de l'opposition d'être "peu sérieuse", a indiqué la télévision d'Etat syrienne.

Le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Mouallem a informé l'émissaire de l'ONU Lakhdar Brahimi que "la délégation officielle syrienne quittera Genève si des séances de travail sérieuses ne sont pas tenues demain (samedi). L'autre partie étant peu sérieuse et pas prête" aux pourparlers de paix, a précisé la télévision. M. Mouallem a également dit à M. Brahimi que "la délégation syrienne est sérieuse et prête à commencer (les négociations)", mais que l'autre partie ne "l'était pas". "La communauté internationale doit appuyer les questions sur lesquelles les Syriens se sont mis d'accord, et non pas imposer (une solution) de l'étranger", a poursuivi M. Mouallem, selon la chaîne syrienne. M. Brahimi a de son côté qualifié les réunions de vendredi à Genève de "semi-pas". "Demain il y aura un pas complet", a-t-il ajouté. L'émissaire de l'ONU s'est réuni séparément vendredi avec les délégations syriennes: il a eu des entretiens à 10H GMT avec la délégation de Damas conduite par M. Mouallem, et doit rencontrer à 15H GMT les opposants, conduits par le chef de la Coalition syrienne Ahmad Jarba, a indiqué une porte-parole de l'ONU. Selon des sources dans les deux délégations, l'opposition a refusé de s'asseoir à la même table que le régime, arguant que le gouvernement syrien devait accepter le principe d'un gouvernement de transition sans le président Bachar al-Assad avant toute négociation directe. La télévision syrienne a enfin qualifié la menace syrienne de quitter Genève de "tentative de pression sur les autres pour qu'ils deviennent sérieux". (Belga)

Nos partenaires