Conflit en Syrie - Erdogan répète que Bachar al-Assad doit partir

07/01/14 à 08:08 - Mise à jour à 08:08

Source: Le Vif

(Belga) La conférence dite Genève-2 devra travailler à faire partir le président syrien Assad pour sa responsabilité dans la mort de dizaines de milliers de personnes, a déclaré mardi à Tokyo le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan.

Conflit en Syrie - Erdogan répète que Bachar al-Assad doit partir

"A Genève-2, nous devrons nous assurer que toutes les mesures prises n'échoueront pas et que nous pourrons ainsi ouvrir une ère sans Bachar al-Assad", a déclaré M. Erdogan au premier jour d'une visite officielle au Japon. "Cent trente mille personnes ont été tuées. Celui qui a permis que cela arrive ne peut pas rester à la tête du pays, cela ne peut être accepté", a poursuivi le premier ministre. Genève-2 doit s'ouvrir à Montreux (Suisse) le 22 janvier sous la présidence de Ban Ki-moon et en présence d'une vingtaine de pays, puis se poursuivre à partir du 24 janvier entre les délégations syriennes sous l'égide du médiateur international Lakhdar Brahimi. Ban Ki-moon a envoyé lundi les premières invitations, mais l'Iran ne figure pas sur cette première liste d'invités qui, selon l'ONU, a été définie le 20 décembre lors d'une réunion à Genève entre M. Brahimi et des responsables russe et américain. Elle comprend en tout 26 pays, y compris les principales puissances internationales et régionales, dont l'Arabie saoudite, qui soutient l'opposition syrienne. Vendredi dernier, le Conseil national syrien (CNS), le groupe le plus important de l'opposition, a réaffirmé qu'il ne participerait pas à la conférence du 22 janvier. Quant à la Coalition nationale syrienne, qui a réélu dimanche à sa tête Ahmed Jarba, elle doit encore décider de sa participation lors d'une réunion à Istanbul. (Belga)

Nos partenaires