Conflit en Syrie - Attaque rebelle contre un meeting électoral, 21 morts

23/05/14 à 19:46 - Mise à jour à 19:46

Source: Le Vif

(Belga) Les rebelles syriens ont pour la première fois bombardé un meeting pour la réélection de leur ennemi Bachar al-Assad dans le sud du pays en guerre, faisant 21 morts, tandis qu'ils reculaient vendredi face à son armée dans le Nord.

Jeudi soir, un obus tiré par des rebelles islamistes sur un rassemblement à Deraa de partisans de M. Assad, en campagne pour sa réélection le 3 juin, a tué 21 personnes et blessé 30, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Onze civils dont un enfant et six miliciens pro-régime figurent parmi les morts, a précisé l'OSDH. L'obus est tombé sur une tente dressée dans le quartier de l'aéroport. La ville de Deraa, près de la frontière jordanienne, est divisée entre rebelles et l'armée. C'est la première fois qu'un rassemblement électoral est visé et pour Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH, cela constitue "un message des rebelles qu'il n'y a pas de zone sécurisée pour organiser le scrutin". Bien que les pays occidentaux et l'opposition syrienne en exil aient qualifié de "farce" le scrutin organisé par le régime dans les régions sous son contrôle, les rebelles, malgré leurs menaces, n'avaient pas réussi à perturber la campagne électorale. Le chef d'un courant de l'opposition intérieure, Louay Hussein, a affirmé que le scrutin "allait diviser le peuple syrien en deux races: celle qui aura voté et la race terroriste qui n'aura pas participé à l'élection", faisant allusion à la terminologie du régime pour qui les rebelles sont des "terroristes". (Belga)

Nos partenaires