Conflit à Gaza - Peu de doutes sur l'origine israélienne des tirs sur l'école, selon la Maison Blanche

01/08/14 à 00:07 - Mise à jour à 00:07

Source: Le Vif

(Belga) La Maison Blanche a estimé jeudi qu'il existait peu de doutes que le bombardement d'une école de l'ONU dans la bande Gaza était le fait de l'armée israélienne, appelant une nouvelle fois l'Etat hébreu à "faire plus" pour protéger les civils.

Conflit à Gaza - Peu de doutes sur l'origine israélienne des tirs sur l'école, selon la Maison Blanche

"Si nous sommes attachés à une enquête complète et rapide sur cet incident tragique, il ne semble pas qu'il y ait beaucoup de doutes sur l'origine de l'artillerie en cause", a déclaré le porte-parole de la Maison Blanche Josh Earnest, jugeant "totalement inacceptable et totalement indéfendable" de bombarder un bâtiment de l'ONU "qui accueille des civils innocents qui fuient la violence". "Le secrétaire général de l'ONU a indiqué que toutes les preuves tendaient à montrer que l'artillerie israélienne était en cause. Nous n'avons aucun élément contredisant (...) ce que dit l'ONU sur cet incident", a poursuivi le porte-parole de l'exécutif américain. Seize Palestiniens ont été tués par les explosions de deux obus tirés sur une école dans le camp de réfugiés de Jabaliya (nord de la bande de Gaza) - l'une des 83 écoles des Nations unies utilisées pour accueillir les civils fuyant les combats. Dénonçant "une grave violation du droit international par les forces israéliennes", l'Agence onusienne pour l'aide aux réfugiés palestiniens (UNWRA) a affirmé que, selon ses premières conclusions, c'est l'artillerie israélienne qui avait frappé l'école où 3.300 personnes avaient trouvé refuge. L'armée israélienne n'a pas écarté l'hypothèse selon laquelle les réfugiés palestiniens tués dans cette école l'auraient été par des tirs du Hamas et non par les siens. (Belga)

Nos partenaires