Conflit à Gaza - Nouvelles suspensions de vols vers Tel-Aviv

23/07/14 à 11:38 - Mise à jour à 11:38

Source: Le Vif

(Belga) La compagnie nationale jordanienne Royal Jordanian (RJ) et Turkish Airlines ont a leur tour décidé de suspendre les vols vers Tel-Aviv après la chute d'une roquette mardi venant de Gaza près de l'aéroport israélien. British Airways maintient par contre ses vols vers cette destination malgré la recommandation de l'AESA, l'Agence européenne de la sécurité aérienne, de ne plus desservir jusqu'à nouvel ordre l'aéroport international Ben Gourion.

Conflit à Gaza - Nouvelles suspensions de vols vers Tel-Aviv

Royal Jordanian assure 20 vols hebdomadaires entre Amman et Tel-Aviv. La durée de la suspension n'a pas été précisée dans le communiqué diffusé par l'agence Petra et aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès de responsables jordaniens. La Jordanie et Israël sont liés par un traité de paix conclu en 1994. "Nous avons décidé de suspendre les vols vers Tel Aviv pour 24 heures, pour raisons de sécurité", a de son côté déclaré le porte-parole de la compagnie aérienne nationale turque Turkish Airlines. La compagnie British Airways continue quant à elle de voler vers Tel-Aviv. "Nous fonctionnons normalement. La sûreté et la sécurité sont nos priorités principales et nous continuons de suivre la situation avec attention", a expliqué un porte-parole. British Airways a deux vols Londres-Tel Aviv prévus mercredi. Le premier a décollé dans la matinée de la capitale britannique et le second devait s'envoler à 22H30 heure locale (21H30 GMT). L'AESA a formulé sa recommandation quelques heures après la décision de l'Agence fédérale américaine de l'aviation (FAA) de tout simplement interdire pour 24 heures aux compagnies américaines de voler vers ou depuis Israël, après qu'un tir de roquette de Gaza eut atteint une localité proche de l'aéroport international de Tel Aviv. De nombreuses compagnies aériennes américaines et occidentales ont décidé mardi d'interrompre la desserte du principal aéroport international d'Israël, craignant pour la sécurité de leurs passagers après la chute d'une roquette à proximité du bâtiment. Le ministre israélien des Transports, Israël Katz, a affirmé mardi qu'il n'y avait "aucune raison" pour que les compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël. (Belga)

Nos partenaires