Conflit à Gaza - Amnesty manifeste à Bruxelles pour un embargo sur les armes

09/08/14 à 14:17 - Mise à jour à 14:17

Source: Le Vif

(Belga) Des membres d'Amnesty International ont organisé samedi des actions sur la place de la Monnaie, à Bruxelles, afin de protester contre le conflit dans la bande de Gaza. Les activistes ont appelé les passants à signer une pétition et à inscrire "stop" à la craie rouge sur le trottoir. L'ONG veut ainsi interpeller les Etats-Unis sur les livraisons d'armes à Israël. Amnesty demande également à l'ONU d'imposer un embargo sur les armes à toutes les parties.

Conflit à Gaza - Amnesty manifeste à Bruxelles pour un embargo sur les armes

"Les deux parties, que ce soit Israël ou le Hamas, ne font aucune distinction entre les cibles militaires et civiles dans ce conflit", explique la coordinatrice du projet, Caro De la Schueren. "Le conflit a fait près de 1.900 victimes, pour la plupart des civils. Nous souhaitons y mettre un terme. Mais il se poursuivra tant que des armes et des munitions venant de l'étranger seront fournies aux deux parties." Amnesty demande aux Etats-Unis de suspendre ses livraisons d'armes à Israël. L'ONG souhaite également mettre en place aux Nations unies un embargo sur les livraisons d'armes à Israël, au Hamas, ainsi que tous les autres groupes armés impliqués dans le conflit. L'organisation appelle toutes les parties à respecter les droits de l'Homme ainsi que le droit humanitaire international. "Le Conseil de sécurité de l'ONU, Israël et les autorités palestiniennes doivent mener une enquête afin que les personnes coupables de crime de guerre et de crime contre l'humanité puissent un jour être jugées", explique Caro Van de Schueren. "Il faut mettre fin à l'impunité si l'on souhaite trouver une solution à ce conflit." (Belga)

Nos partenaires