Conflit à Gaza - 285 Palestiniens et 2 Israéliens tués depuis le début des hostilités

18/07/14 à 21:49 - Mise à jour à 21:49

Source: Le Vif

(Belga) Au moins 44 Palestiniens ont péri dans la bande de Gaza depuis le début de l'offensive terrestre lancée jeudi soir par Israël, portant à 285 le nombre de Palestiniens tués au 11e jour de l'opération israélienne contre l'enclave palestinienne. Un soldat israélien a été tué au cours de l'offensive terrestre, deuxième victime israélienne depuis le début des hostilités le 8 juillet.

Un soldat israélien a été tué au cours de l'offensive terrestre, deuxième victime israélienne depuis le début des hostilités le 8 juillet. Vendredi soir, cinq membres d'une même famille ont été tuées par un obus de char sur leur maison à Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza, ainsi que quatre enfants âgés de deux à 13 ans dont deux frères, par des obus de chars dans l'est de la bande de Gaza, selon le porte-parole des services d'urgence locaux. Un homme a également été tué par des tirs de char à Rafah, dans le sud de l'enclave palestinienne. Peu avant midi, trois adolescents, âgés de 12 à 16 ans, avaient été tués par des tirs de chars israéliens près de Beit Hanoun. Cinq personnes, dont un bébé de cinq mois, avaient également été tuées par des tirs israéliens dans la ville de Rafah. Dans l'après-midi, de nouveaux bombardements avaient coûté la vie à trois personnes à Khan Younès et une quatrième a été tuée à Nousseirat (centre). Et dans le nord de la bande de Gaza, un homme a péri dans le bombardement d'un cimetière. Selon le Centre palestinien pour les droits de l'Homme, basé à Gaza, les civils représentent plus de 80% des victimes de l'offensive, lancée par Israël pour faire cesser les tirs de roquettes du Hamas, qui contrôle l'enclave. Au moins 2.050 Palestiniens ont également été blessés depuis le début du conflit le 8 juillet. Et au moins 1.164 roquettes ont été tirées en direction d'Israël et 320 ont été interceptées par le système de défense aérienne, selon l'armée israélienne. (Belga)

Nos partenaires