Condamné pour trahison en France, un ex-militaire français est décoré par la Serbie

05/09/13 à 17:38 - Mise à jour à 17:38

Source: Le Vif

(Belga) Le président serbe, Tomislav Nikolic, a décoré jeudi un ancien officier français Pierre-Henri Bunel pour avoir communiqué aux Serbes en 1998 des documents de l'OTAN sur des cibles possibles de frappes aériennes en Yougoslavie, acte pour lequel il a été condamné en France.

Pierre-Henri Bunel, 61 ans, a été décoré pour "avoir fait preuve de courage et pour avoir commis un acte héroïque" en remettant ces documents à un militaire serbe basé à Bruxelles à l'époque, selon un communiqué de la présidence serbe. Pour ces faits, M. Bunel a été condamné en 2001 pour trahison par le tribunal aux armées de Paris à deux ans de prison ferme, avec trois ans de sursis. Il a été libéré au printemps 2002. M. Bunel avait été déclaré coupable d'avoir remis, entre juillet et octobre 1998, au colonel Jovan Milanovic, un agent serbe basé à Bruxelles, des informations sur les frappes aériennes prévues par l'OTAN en Yougoslavie, en cas de non-retrait des troupes serbes du Kosovo. Il avait affirmé, lors du procès, qu'il avait agi sur ordre et qu'il avait renseigné les Serbes sur des bombardements dans l'espoir d'éviter un bain de sang. L'OTAN a mené au printemps 1999 une campagne de 78 jours de frappes aériennes contre la Yougoslavie qui a permis de chasser les forces serbes du Kosovo et de mettre fin à la répression qu'elles menaient contre la guérilla indépendantiste kosovare albanaise et la population civile sur ce territoire. Selon Belgrade, les frappes de l'OTAN ont tué 2.500 civils, dont 89 enfants. (Belga)

Nos partenaires