Condamné pour faits de moeurs, le bourgmestre de Knesselare fait un pas de côté

14/05/14 à 20:54 - Mise à jour à 20:54

Source: Le Vif

(Belga) Fredy Tanghe, le bourgmestre de Knesselare (Flandre orientale) condamné fin avril pour attentats à la pudeur sur trois hommes, se fera provisoirement remplacer par son premier échevin à partir de lundi, a-t-il confirmé mercredi.

M. Tanghe a été condamné par le tribunal correctionnel de Gand à 12 mois de prison avec sursis pour des attentats à la pudeur sur trois hommes adultes. Le tribunal a également prononcé une déchéance des droits civils pour une période de cinq ans. Un homme de 30 ans de Herselt avait dénoncé les agissements du bourgmestre qu'il accusait de l'avoir tripoté après une tournée des cafés à Knesselare. Deux autres plaintes d'hommes visaient le comportement inapproprié de M. Tanghe, qui a fait appel de la décision du tribunal. Le ministre flamand des Affaires intérieures Geert Bourgeois (N-VA) a demandé début mai au gouverneur de Flandre orientale Jan Briers d'ouvrir une enquête pour déterminer si une procédure disciplinaire devait être entamée à l'encontre du bourgmestre. Le parti 9910, qui dispose d'une majorité absolue à Knesselare, s'est récemment réuni pour évaluer la situation de M. Tanghe. Celui-ci a informé son collège par écrit qu'il se ferait remplacer à partir du 19 mai par son premier échevin Erné De Blaere, "pour raison personnelle". (Belga)

Nos partenaires