Conclave - Le "pré-conclave" s'achève et les pronostics battent leur plein

11/03/13 à 14:57 - Mise à jour à 14:57

Source: Le Vif

(Belga) Les cardinaux ont évoqué lundi les problèmes de la banque du Vatican au cours de leur ultime "congrégation", avant de s'enfermer mardi en conclave pour choisir le prochain pape, sur lequel rumeurs et pronostics battent leur plein, sans qu'un consensus n'émerge sur un nom.

Conclave - Le "pré-conclave" s'achève et les pronostics battent leur plein

Le cardinal Tarcisio Bertone, secrétaire d'Etat de Benoît XVI et président du conseil de surveillance de l'Institut pour les oeuvres de religion (IOR), a exposé devant ses 114 pairs les efforts d'intégration de cette banque dans le système bancaire international, les contrôles et les études effectuées par le groupe d'experts du Conseil de l'Europe, "Moneyval". L'IOR a été dans le passé au coeur de scandales retentissants mêlant mafia, services secrets, loge maçonnique. Benoît XVI avait décidé de rendre transparentes les finances du Vatican. En mai dernier, le patron de l'IOR nommé par Benoît XVI, le banquier italien Ettore Gotti Tedeschi avait été limogé par surprise. Il a été remplacé en février seulement par l'industriel allemand Ernst von Freyberg. Vingt-huit cardinaux ont pris la parole pendant cette ultime et dixième "congrégation". "Certains auraient aimé parler plus", mais le collège des cardinaux a voté pour avoir l'après-midi libre afin de se préparer au Conclave mardi. Au total 162 interventions se sont succédé depuis lundi dernier, permettant d'exprimer "les attentes en ce qui concerne le prochain pape", a dit le père Federico Lombardi, porte-parole du Saint-Siège, au cours de sa conférence de presse quotidienne. Six candidats environ se seraient dégagés, selon des sources informées. Pour être élu 266e pape de l'histoire, il faudra obtenir 77 voix, soit les deux tiers des suffrages du collège des 115 électeurs. (GFR)

Nos partenaires