Conclave budgétaire - Les pompiers en ont ras-le-bol et vont mener des actions devant le Lambermont

06/10/13 à 21:15 - Mise à jour à 21:15

Source: Le Vif

(Belga) "Nous sommes prêts à aller à l'affrontement. Nos autopompes sont prêtes", a averti dimanche soir Marc Gilbert, président de la Fédération royale des corps de sapeurs-pompiers de Belgique, très énervé, après avoir appris "de source sûre" qu'aucun financement complémentaire ne serait débloqué pour les pompiers alors que les discussions concernant le conclave budgétaire sont toujours en cours. "Toutes les casernes du pays se mobilisent. Nous nous rendons ce (dimanche) soir au Lambermont", a indiqué Marc Gilbert.

Les pompiers en ont en effet assez de ne recevoir aucun financement. Plusieurs d'entre eux en provenance des casernes d'Ath, Tournai, Mouscron, Rochefort, Sambreville, Liège, etc, vont donc protester dimanche soir devant le Lambermont. "Nous proposions plusieurs pistes pour faire des économies. Aucune n'a été suivie", explique Marc Gilbert, qui espérait que le conseil des ministres adopte notamment des mesures de financement au travers des primes d'assurance. "Cela représente un euro par mois par famille, soit douze euros par an par famille, c'est le prix de deux paquets de cigarette pour sauver des vies", explique-t-il. "Nous demandions aussi une diminution des centrales 112 en Belgique. Il y en a une par province. Nous demandions une par région", ajoute-t-il. Mais pour Peter Vansintjan, chef de cabinet de la ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet, "il est trop tôt pour dire qu'on n'a pas d'argent pour les pompiers alors que le conclave est toujours en cours. On continue à faire ce qui est possible pour débloquer de l'argent", a-t-il indiqué dimanche. (Belga)

Nos partenaires