Conclave budgétaire - Le comité ministériel restreint poursuivra ses travaux mardi après-midi

07/10/13 à 22:23 - Mise à jour à 22:23

Source: Le Vif

(Belga) Les membres du comité ministériel restreint, réunis depuis lundi fin d'après-midi, ont interrompu leurs travaux vers 21h45 sans avoir abouti à un accord sur des mesures de relance dans le cadre de la confection d'un budget pour l'année prochaine. Les discussions reprendront mardi à 15h00 autour de la relance, de la compétitivité et de l'emploi, a-t-on appris de source gouvernementale à l'issue de la réunion.

Si l'on en croit la Vice-première ministre cdH, Joëlle Milquet, interrogée à sa sortie du 16 rue de la Loi, sans faire guère d'autre commentaire, "90% du chemin a été accompli". Si l'on en croit le ministre du Budget, Olivier Chastel (MR), peu disert, lui aussi, la fin de la discussion n'en est pas simple pour autant. "Ca ne bloque pas que sur un problème. Chaque parti à son petit problème", a-t-il commenté. Selon des informations recueillies de sources gouvernementales, les mesures de relance tourneront autour des 100 milliards d'euros sur le plan budgétaire. Il apparaît aussi qu'il n'est plus question de réduction de la TVA sur le prix de l'électricité prônée par le ministre sp.a Johan Vande Lanotte et dont le CD&V ne voulait pas entendre parler. Il n'y a pas de prélèvement fiscal nouveau non plus. Quant aux mesures relatives à la sécurité civile, et en particulier aux pompiers qui ont bloqué lundi des artères du coeur de la capitale pour faire pression sur le gouvernement, la ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet n'a pas souhaité en toucher un mot à la sortie du 16. Mardi il sera à nouveau question de relance, à la reprise des travaux, mais davantage à travers une série de mesures plus idéologiquement que financièrement sensible dans l'immédiat pour les caisses de l'Etat. Après une poussée d'adrénaline entre le sp.a et le CD&V au sujet de la TVA sur les tarifs de l'électricité, l'Open VLD est monté au créneau lundi soir en ouvrant la débat sur la loi sur la compétitivité des entreprises. (Belga)

Nos partenaires