Concertation sociale - De Leeuw (FGTB) critique le changement de cap opéré par De Crem

10/03/13 à 19:28 - Mise à jour à 19:28

Source: Le Vif

(Belga) Le président de la FGTB, Rudy De Leeuw, a fait part dimanche de sa "désagréable surprise", après la sortie du nouveau vice-premier ministre CD&V Pieter De Crem sur le statut ouvrier. Celle-ci constitue "une rupture avec son prédécesseur" Steven Vanackere, a-t-il dit à l'agence Belga.

M. De Crem s'est opposé dimanche à l'alignement du statut des ouvriers sur celui des employés, jugeant que la mesure serait coûteuse et dommageable pour l'économie. Les différences entre les deux statuts, notamment les conditions de licenciement, font l'objet de discussions au sein d'un groupe de travail réunissant patrons, syndicats et autorités fédérales. Dans un arrêt, la Cour constitutionnelle a préconisé que les grandes différences soient aplanies. M. De Leeuw a "déploré" le commentaire de Pieter De Crem. "Il s'agit d'une rupture avec son prédécesseur. Ce n'est peut-être pas la position du gouvernement, mais c'est un coup de semonce, précisément au moment où nous négocions ce statut au sein du groupe de travail", a-t-il dit. Sur le fond, le patron de la FGTB estime que la menace pour la compétitivité est exagérée et souligne que l'arrêt de la Cour constitutionnelle s'oppose au maintien des discriminations. (DRM)

Nos partenaires