Communes - Les estimations de déficit revues fortement à la hausse

23/10/13 à 13:08 - Mise à jour à 13:08

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre flamand du Budget Philippe Muyters (N-VA) ne veut pas automatiquement aider à combler les déficits supplémentaires des villes et communes, indique-t-il mercredi à l'occasion des nouvelles estimations, revues à la hausse, du déficit des pouvoirs locaux par la Banque Nationale. Une réunion avec la Banque Nationale doit permettre d'expliquer comment on est arrivé à ces chiffres.

Communes - Les estimations de déficit revues fortement à la hausse

Selon ces nouveaux chiffres, le déficit des pouvoirs locaux s'élèverait cette année à 546 millions d'euros. C'est plus du double des 260 millions d'euros sur lesquels on tablait jusqu'à présent. Le ministre Muyters s'est dit surpris de ces chiffres mercredi dans "De Ochtend". Un groupe de travail réunissant la Banque Nationale et des représentants du ministre flamand des Affaires intérieures Geert Bourgeois (N-VA) doit permettre d'obtenir des explications. "Quelle méthodologie a-t-on suivi? Je ne doute pas que l'exercice soit d'une manière ou d'une autre correct, mais a-t-on tout pris en compte?", se demande Philippe Muyters. La réunion doit aussi permettre de déterminer la part des pouvoirs locaux flamands dans ce déficit et quelles mesures y auraient contribué. Philippe Muyters juge ainsi inacceptable que le niveau fédéral délègue de nouvelles tâches aux communes et que les Régions soient appelées en renfort pour combler les déficits, ou que les communes soient tout simplement mal gérées. "Chacun doit prendre ses responsabilités", a-t-il conclu. (Belga)

Nos partenaires