Communauté Métropolitaine - Avec la N-VA, pas d'accord sans un arrêt de la Cour Constitutionnelle - B. Weyts

11/03/13 à 15:07 - Mise à jour à 15:07

Source: Le Vif

(Belga) Le gouvernement flamand dont la N-VA fait partie ne conclura aucun accord de coopération sur la Communauté métropolitaine tant que la Cour Constitutionnelle ne se sera pas prononcée à ce sujet, a affirmé lundi le Vice-président de la N-VA Ben Weyts. Pour le député nationaliste flamand, "le CD&V tente de vendre une défaite comme si c'était une victoire".

La Communauté métropolitaine est une plate-forme de concertation encore à mettre en place dans le cadre de l'accord communautaire. Les Régions et toutes les communes du Brabant en font partie. La N-VA craint qu'il s'agisse d'une machine à franciser la périphérie. Elle a décidé de déposer des motions contre la participation à cette-plate-forme dans toutes les communes du Brabant flamand. Le député flamand du CD&V, Eric Van Rompuy a reproché à la N-VA de jouer avec le feu en périphérie et de désinformer le public. Il a exigé que le gouvernement flamand prenne clairement position dans ce dossier. "Pour Eric Van Rompuy, il n'y avait pas de problème; pour le gouvernement flamand, il y en a clairement un", a affirmé lundi Ben Weyts. Selon lui, plusieurs sections locales brabançonnes du CD&V et de l'Open VLD sont clairement contre la Communauté urbaine. "Si au final, il devait quand même y avoir un accord de coopération, alors, mieux vaut le faire là où la N-VA est aux commendes car avec Van Rompuy and co., cela aurait déjà été fait depuis longtemps, sans condition, et sans limites", a-t-il conclu. (KVH)

Nos partenaires