Comité de l'ONU exhorte la Russie à abroger lois interdisant la "propagande" homosexuelle

05/02/14 à 21:32 - Mise à jour à 21:32

Source: Le Vif

(Belga) La Russie devrait abroger la législation interdisant la "propagande" gay car cela alimente les discriminations et les violences contre les jeunes homosexuels et leurs familles, a déclaré mercredi le Comité des Droits de l'enfant des Nations Unies.

Au lieu de protéger les enfants, ces lois "encouragent la stigmatisation et la discrimination des personnes LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres), des enfants en général et des enfants vivant dans des familles LGBT", a affirmé Maria Herczog, membre du Comité. "La définition très vague de la propagande mène au ciblage et à la persécution actuellement observée de la communauté LGBT du pays, en particulier contre les militants mineurs", a-t-elle expliqué aux journalistes. Ces commentaires interviennent après la publication par le Comité, composé de 18 experts indépendants issus de pays du monde entier, d'un rapport sur le respect par la Russie de la Convention de l'ONU sur les Droits de l'enfant. Le rapport exhorte la Russie à "abroger ses lois interdisant la propagande de l'homosexualité." Ces lois, promulguées l'an dernier par le président Vladimir Poutine, ont déclenché des réactions de remise en cause par certains observateurs de l'organisation par la Russie des Jeux olympiques d'hiver qui commencent vendredi à Sotchi. (Belga)

Nos partenaires