Colombie: policiers tués par les Farc, polémique autour de leurs photos sur Twitter

02/02/13 à 03:24 - Mise à jour à 03:24

Source: Le Vif

(Belga) Les autorités colombiennes ont annoncé vendredi la mort de trois policiers dans une embuscade attribuée à la guérilla marxiste des Farc, dénonçant avec vigueur la publication des photos des victimes par l'ex-président Alvaro Uribe sur son compte Twitter.

Les agents ont été attaqués alors qu'ils circulaient à bord d'une camionnette banalisée près de la localité de Maicao, capitale du département de La Guajira, dans le nord du pays, a indiqué à la presse le colonel Giraldo Taborda, l'un des responsables de la police dans cette région. Cette embuscade aurait été organisée par l'un des fronts régionaux des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc), selon le directeur de la police nationale, José Roberto Leon. Des négociations de paix avec le gouvernement, qui visent à mettre fin à un conflit de près d'un demi-siècle avec la plus vieille guérilla d'Amérique latine, se déroulent depuis novembre à Cuba, alors que les autorités colombiennes ont exclu de leur côté tout cessez-le-feu avant de parvenir à un accord final. Fervent opposant à ces négociations menée par son successeur et ancien ministre de la Défense, Juan Manuel Santos, M. Uribe, qui a récemment lancé un nouveau parti politique, a déclenché une polémique en publiant sur son compte Twitter des photos des cadavres des policiers en sang, gisant sur la chaussée, avec cette légende: "Assassinats des policiers de la patrie". Au pouvoir entre 2002 et 2010, M. Uribe est resté très populaire pour sa fermeté à l'égard de cette rébellion, à laquelle il a livré une guerre sans merci, avec le soutien des Etats-Unis. "Le sang de nos policiers est notre sang. On ne peut l'exhiber comme un trophée de guerre contre la paix", a réagi le ministre colombien de l'Intérieur, Fernando Carillo, dans un message également publié sur Twitter. (SLE)

Nos partenaires