Colombie: création d'un ministère de l'après-conflit avec la guérilla des Farc

14/08/14 à 20:23 - Mise à jour à 20:23

Source: Le Vif

(Belga) Le président colombien Juan Manuel Santos a annoncé la création d'un ministère de l'après-conflit avec la guérilla des Farc, alors que des négociations de paix sont en cours depuis novembre 2012 pour mettre fin à ce conflit armé d'un demi-siècle.

Le nouveau ministre nommé pour l'occasion est le général Oscar Naranjo, qui fait partie de l'équipe menant ces discussions de paix, organisées à Cuba. Oscar Naranjo sera chargé de formuler, structurer et coordonner les politiques et programmes liés à l'après-conflit, ainsi que de conseiller le président afin de moderniser la sécurité et la réintégration des guérilleros qui abandonnent les armes. Cette annonce survient alors que s'est ouvert cette semaine un nouveau chapitre des négociations de paix entre le gouvernement colombien et les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc), avec la question des réparations aux victimes. Mercredi, la guérilla a proposé la création d'un fonds spécial d'indemnisations qui leur serait destiné, au prix d'un "effort financier sans précédent". Le chef suprême des Farc, Timoleon Jimenez, alias "Timochenko", a aussi assuré ces derniers jours de la "meilleure disposition" de la guérilla à donner des explications et assumer les conséquences de ses actes, mais il a écarté la possibilité de trouver cette année un accord de paix avec le gouvernement colombien. Le président Santos a toutefois menacé les Farc, à plusieurs reprises récemment, d'une rupture des négociations après plusieurs attaques menées par la guérilla. Le conflit armé en Colombie, auquel ont aussi pris part des milices paramilitaires - dissoutes en 2006 - et des agents de l'État, a fait en 50 ans plusieurs centaines de milliers de morts et, au total, près de six millions de victimes. (Belga)

Nos partenaires