Colloque antisémite - Une concertation avec les zones de police se prépare, selon Vervoort

30/04/14 à 17:21 - Mise à jour à 17:21

Source: Le Vif

(Belga) Une réunion de concertation sera organisée à brève échéance avec les zones de police de Bruxelles, a indiqué mercredi le ministre-président bruxellois, Rudi Vervoort, après la révélation de la tenue d'un colloque antisémite à Bruxelles.

Le bourgmestre d'Etterbeek, Vincent De Wolf, a appelé dans la matinée le gouverneur de Bruxelles à prendre un arrêté d'interdiction de la manifestation couvrant l'ensemble de la Région. Les organisateurs du colloque ne communiqueront le lieu de celui-ci aux participants qu'au dernier moment afin d'empêcher les autorités communales d'interdire préventivement la réunion. Le gouverneur de Bruxelles, Jean Clément, a déjà entrepris toutes les démarches utiles à propos de ce colloque, a souligné M. Vervoort. "Des contacts entrepris, il a été convenu que serait réunie, à brève échéance, une concertation avec les zones (de police, ndlr). Cette concertation pourrait déboucher sur l'adoption d'un arrêté couvrant l'ensemble du territoire de la Région, en fonction de la précision des informations récoltées et si le lieu de la manifestation devait demeurer inconnu", a-t-il précisé. Selon M. Vervoort, les bourgmestres disposent toujours de leurs compétences en matière d'ordre public dans ce dossier. Le gouverneur n'aurait vocation à s'y substituer que dans le cas où ceux-ci manqueraient ou se trouveraient dans l'impossibilité d'adopter les mesures de maintien de l'ordre adéquates, a-t-il ajouté. (Belga)

Nos partenaires