Colloque antisémite - Mayeur ne se rallie pas à l'appel de De Wolf; la Ville prépare des mesures

30/04/14 à 19:49 - Mise à jour à 19:49

Source: Le Vif

(Belga) Le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Yvan Mayeur, a décidé de ne pas se rallier à l'appel de son collègue d'Etterbeek Vincent De Wolf adressé au gouverneur de l'arrondissement de Bruxelles-capitale pour que celui-ci prenne un arrêté d'interdiction d'une manifestation antisémite couvrant l'ensemble du territoire de la Région.

Colloque antisémite - Mayeur ne se rallie pas à l'appel de De Wolf; la Ville prépare des mesures

"Ce dossier est donc bien géré et pris en main de manière claire, collective et cohérente depuis le début sans qu'il faille à ce stade faire d'autres commentaires publics qui ne peuvent être que contreproductifs en tout point", a-t-elle indiqué à l'Agence Belga. M. De Wolf (MR) a appelé mercredi le gouverneur de Bruxelles à prendre un arrêté d'interdiction de cette manifestation couvrant l'ensemble du territoire régional. Les organisateurs du colloque ne communiqueront le lieu de celui-ci qu'au dernier moment, ont-ils annoncé. De cette façon, ils empêchent les bourgmestres bruxellois de prendre un arrêté préventif d'interdiction.Le lieu où se tiendra ce qui est présenté comme le "Congrès européen de la dissidence" organisé dimanche, le 4 mai, ne sera communiqué aux participants que quelques heures avant le début de la réunion. Les bourgmestres bruxellois ne peuvent donc prendre un arrêté interdisant la manifestation, a estimé M. De Wolf pour justifier son appel au gouverneur de Bruxelles. "L'appel de Vincent De Wolf n'a pas beaucoup de sens dans la mesure où le gouverneur agirait par défaut d'initiative du bourgmestre. J'ignore ce que M. De Wolf va faire si cela concerne sa commune, mais moi je me tiens prêt à prendre des mesures", a commenté le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, via l'agence Belga. Selon Yvan Mayeur, le gouverneur de Bruxelles pourrait mobiliser les policiers en cas d'incident, mais il ne pourrait pas décider d'interdire la manifestation à la place des bourgmestres. Quoiqu'il en soit, la Ville prépare des mesures, en ce compris sur le plan juridique pour pouvoir interdire la manifestation en dernière minute si nécessaire, a encore dit Yvan Mayeur. (Belga)

Nos partenaires