Collecte illégale de textiles en porte-à-porte mercredi à Namur

30/07/13 à 13:45 - Mise à jour à 13:45

Source: Le Vif

(Belga) La collecte de textiles usagés en porte-à-porte qui sera annoncée mercredi par toutes-boîtes anonymes est illégale, a annoncé mardi Benoît Demazy, responsable communication de la Ville de Namur. Les organisateurs de cette collecte n'ont reçu aucune autorisation des services de la Ville, comme l'impose la législation. Les citoyens risquent une sanction administrative et une redevance de 125 euros par sac ou récipient déposé dans le cadre de cette collecte.

"L'ASBL Ressources, qui est agréée pour organiser des collectes, a été informée de ce toutes-boîtes et a interpellé les services de la Ville pour savoir si une convention avait bien été conclue avec les organisateurs. Ce qui n'était pas le cas", a ajouté Benoît Demazy. Une enquête est actuellement menée par le département Propreté publique afin d'identifier les responsables. Le risque est que cette collecte de textiles devienne un dépôt illégal de déchets si les sacs sont collectés dans de mauvaises conditions. "Nous sommes face à un opérateur pirate. Cette collecte réalisée à une certaine échelle possède une finalité économique et occasionne une concurrence déloyale par rapport aux autres organisateurs qui, eux, se conforment aux normes", précise le responsable communication. Un arrêté de la Région wallonne du 23 avril 2009 détermine les modalités de gestion de la collecte des déchets textiles ménagers. Ces déchets peuvent être déposés dans les parcs à conteneurs ou dans les points d'apports volontaires et récoltés via des collectes en porte-à-porte avec l'autorisation de la commune. (Belga)

Nos partenaires