Colfontaine - Paul Furlan propose de réunir rapidement les différents acteurs du dossier

23/10/13 à 16:57 - Mise à jour à 16:57

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre wallon des Pouvoirs locaux Paul Furlan a indiqué mercredi qu'il est prêt à réunir les autorités communales de Colfontaine et les syndicats pour parler de la décision, contestée, de transférer les 32 femmes d'ouvrage de la commune vers le secteur privé.

Il répondait à une question du député Ecolo Manu Disabato. Celui-ci s'est indigné du "raisonnement périlleux et scandaleux" qui a mené le bourgmestre de Colfontaine, Luciano Di Antonio, à licencier les 32 femmes d'ouvrage du service nettoyage de la commune pour confier le nettoyage à une firme privée. Cette opération doit permettre à la commune d'économiser 350.000 euros. Le député s'est interrogé aussi sur la méthode employée. "Le bourgmestre ment quand il dit que tout le monde était au courant! Les syndicats n'avaient pas été informés, et il n'y a eu aucune possibilité de négocier d'autres pistes." Paul Furlan a rappelé que "tous les niveaux de pouvoirs connaissent des problèmes financiers et doivent faire des économies". "Ce n'est cependant évidemment pas la piste que je privilégie quand je prône les économies budgétaires", a-t-il souligné. Il a indiqué avoir reçu mardi après-midi le recours en extrême urgence déposé par la CGSP. "Je dois respecter l'autonomie des communes", a-t-il balisé, avant d'ajouter qu'il "n'exclut pas une initiative ministérielle de (sa) part pour réunir les parties autour de la table". (Belga)

Nos partenaires