Cinquièmes Assises de l'Eau autour de l'aménagement du territoire

13/03/13 à 15:12 - Mise à jour à 15:12

Source: Le Vif

(Belga) Les cinquièmes Assises de l'Eau se sont tenues mercredi matin à l'Acinapolis de Jambes (Namur) devant 400 personnes, en présence de Paul Furlan, ministre wallon des Pouvoirs locaux et de la Ville, et d'un représentant de Philippe Henry, ministre wallon de l'Environnement et de l'Aménagement du territoire. Les débats s'articulaient autour de la gestion de l'eau et de l'aménagement du territoire, thème de cette cinquième édition.

"L'étalement des activités génère des surcoûts que chacun paie dans sa facture d'eau. L'évolution des pratiques urbanistiques et agricoles influe sur la perméabilité des sols, sur l'érosion des terres et sur la qualité des eaux souterraines et de surface. Une planification adéquate permet de limiter les dégâts liés aux inondations", a indiqué AquaWal, organisateur de l'événement avec l'Union professionnelle wallonne des opérateurs publics du cycle de l'eau et de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (UVCW). "Il faut continuer à imperméabiliser les espaces publics pour mieux maîtriser les risques d'inondation, il faut une agriculture qui contribue à la protection des ressources, il faut un meilleur raccordement à l'égouttage qui, actuellement, est notre principal maillon faible", a indiqué Didier Cadelli, conseiller du ministre Henry. Plusieurs thèmes ont été abordés dans le cadre de la révision du Schéma de Développement de l'Espace Régional (SDER) et du Code wallon de l'Aménagement du Territoire, de l'Urbanisme, du Patrimoine et de l'Energie (CWATUPE): accès durable à l'eau, inondations, eaux pluviales, politique d'aménagement du territoire, assainissement des eaux usées. (VAD)

Nos partenaires