Cinq fonctionnaires condamnés pour corruption passive

15/01/13 à 12:48 - Mise à jour à 12:48

Source: Le Vif

(Belga) Cinq fonctionnaires de l'agence de service maritime en Flandre (Agentschap Maritieme Dienstverlening) ont été condamnés mardi par le tribunal correctionnel de Bruges à 6 mois de prison avec sursis pour corruption passive. Ils ont reçu pendant plusieurs années des "petits extras" de l'entreprise Interplant, qui en échange espérait des contrôles assouplis de ses chantiers.

Entre 2001 et 2008, les fonctionnaires de l'Agentschap Maritieme Dienstverlening ont notamment reçu des caisses de vin, des city-trips et des cartes essence. La défense n'a pas contesté les petits cadeaux mais elle a soutenu que les prévenus ont fait leur travail correctement et honnêtement. Me Rik Ascrawat, l'avocat de Patrick P., s'est étonné que de plus hauts fonctionnaires n'aient pas à eu répondre des faits. L'affaire a été révélée lors d'une autre enquête judiciaire, à Louvain, pour corruption à la Régie des Bâtiments. Un suspect dans cette affaire avait reconnu avoir également distribué des petits cadeaux en Flandre-Occidentale. Les cinq prévenus ont écopé d'une peine de 6 mois de prison avec sursis et une amende. Une confiscation à hauteur de 20.000 euros, dont la moitié avec sursis, a été infligée à Patrick P., 65 ans, du Coq. Les autres fonctionnaires bénéficiaient d'un avantage en capital moins important et doivent rembourser de plus petits montants. La plupart des fonctionnaires concernés ont entre-temps pris leur pension. (MUA)

Nos partenaires