Cinq études autour du jeu et des addictions financées par la Loterie Nationale

09/12/13 à 17:29 - Mise à jour à 17:29

Source: Le Vif

(Belga) Pour les années 2013 et 2014, 500.000 euros vont être octroyés au total par la Loterie Nationale à des projets de recherche concernant le phénomène du jeu et la problématique de l'addiction à cette pratique, a-t-elle annoncé lundi dans un communiqué. La société anonyme de droit public est en effet tenue, de par son contrat de gestion avec l'Etat belge, de remplir un certain nombre d'obligations en matière de jeu responsable, dont celle de soutenir la lutte contre les assuétudes au jeu. Dans ce cadre, 5 recherches ont été sélectionnées par un jury indépendant pour bénéficier du financement de la Loterie.

A la suite d'un appel à projets, une dizaine de propositions a atterri sur la table des experts, selon les propos de Pierre-Laurent Fassin, porte-parole de la Loterie Nationale. Parmi les heureux élus figurent l'UCL, avec une "étude du jeu problématique et de l'impulsivité", et l'ULB avec deux initiatives distinctes, l'une concernant "la prévalence des comportements ludiques chez les adolescents" et l'autre se penchant sur les "effets cliniques de l'entraînement cognitif sur la prise de décision des joueurs excessifs". Une recherche de l'Université d'Anvers au sujet du traitement des personnes dépendantes aux jeux d'argent et de hasard via un entraînement cognitif implicite en ligne sera également financée. La dernière étude choisie se penche plus spécifiquement sur les jeunes et leur usage des espaces numériques dédiés aux jeux, et sera menée par le Centre de Référence en Santé Mentale (CRESAM). (Belga)

Nos partenaires