Cinq ans de prison pour Naima Ftouh Gzenay

23/10/12 à 18:28 - Mise à jour à 18:28

Source: Le Vif

(Belga) Le jury de la cour d'assises du Hainaut n'a pas suivi le ministère public qui réclamait une peine identique pour les deux accusés et condamné Naima Ftouh Gzenay, l'auteur matériel des faits, à cinq ans de prison et son mari, Ronald Jennes à trois ans d'incarcération. Les condamnations sont assorties d'un sursis de cinq ans.

Cinq ans de prison pour Naima Ftouh Gzenay

Dans la nuit de lundi à mardi, au terme d'une semaine et demie de procès, le couple avait été reconnu coupable de l'assassinat de Mohamed Haddouch, l'ex-mari de l'accusée, commis dans la nuit du 23 au 24 octobre 2002 à Marcq (Enghien). Le ministère public, représenté par Alain Lescrenier, avait requis cinq ans avec sursis pour les deux accusés et ce, afin que la peine les amène à la réflexion et empêche Naima Ftouh Gzenay de sortir vainqueur de ce procès. Un réquisitoire suivi par la défense, qui estimait que la requête était correcte. Le 23 octobre 2002, vers 20h00, Naima Ftouh Gzenay s'était présentée à Ath au domicile de son ex-mari sous prétexte de parler de leur fille, Myriam. Dans son sac, elle dissimulait une arme chargée, acquise quelques semaines auparavant. C'est en invoquant un malaise, que l'accusée avait fait stopper le véhicule le long de l'autoroute A8 à Marcq avant de tirer à trois reprises sur la victime. Le projet de tuer Mohamed Haddouch était né dans l'esprit des deux accusés lorsqu'il avait renouvelé son intérêt pour sa fille. Séparée depuis 1993 et divorcée peu après, Naima Ftouh Gzenay, harcelée par son ex-mari vivait dans la terreur qu'il kidnappe leur fille pour l'emmener au Maroc. C'est dans le but de protéger Myriam que Naima Ftouh Gzenay et Ronald Jennes avaient décidé d'abattre Mohamed Haddouch. (VIRGINIE LEFOUR)

Nos partenaires