Chypre - "les efforts aboutissent", affirme le président Anastasiades

25/03/13 à 01:17 - Mise à jour à 01:17

Source: Le Vif

(Belga) Le président chypriote Nicos Anastasiades a affirmé dans la nuit de dimanche à lundi que les négociations avec l'Union européenne et le FMI sur le sauvetage de son pays avançaient.

Chypre - "les efforts aboutissent", affirme le président Anastasiades

"Les efforts aboutissent", a indiqué le président chypriote sur son compte Twitter, en annonçant une reprise des discussions au sein de l'Eurogroupe, après une interruption. "Un accord de principe" a été trouvé entre les autorités chypriotes et les bailleurs de fonds du pays, a indiqué une source européenne sous couvert d'anonymat. Cet accord doit désormais être discuté par les ministres des finances de la zone euro, a-t-elle ajouté. Selon une autre source, l'accord prévoit que Bank of Cyprus, le premier établissement du pays, ne disparaisse pas, mais que les détenteurs de dépôts de cette banque subissent des pertes à hauteur de 40%, au dessus de 100.000 euros. En revanche, la banque Laïki va être fermée, selon une autre source. Les petits déposants seront là aussi épargnés mais ceux avec des dépôts au-dessus de de 100.000 euros subiront une perte. L'idée d'une taxe sur tous les dépôts bancaires, prévue dans le plan initial en fin de semaine dernière, avait suscité un tollé. Elle a été abandonnée, selon cette source. "Il n'y a pas de taxe", a-t-elle insisté. M. Anastasiades s'est entretenu tout l'après-midi et en soirée avec les présidents du Conseil européen, Herman Van Rompuy, de la Commission, José Manuel Barroso, de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, ainsi qu'avec la directrice du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde. Ces discussions, dont l'objectif était initialement de faciliter une "solution pour Chypre" avant l'Eurogroupe convoqué dans la foulée, se sont avérées déterminantes pour trouver un accord permettant le déblocage des 10 milliards d'euros que doivent octroyer l'UE et le FMI. (VAD)

Nos partenaires