Chine: un homme tue une femme enceinte pour servir d'"épouse fantôme"

25/07/13 à 11:04 - Mise à jour à 11:04

Source: Le Vif

(Belga) Un Chinois qui avait assassiné une femme enceinte et revendu son cadavre pour servir d'"épouse fantôme" au côté d'un défunt célibataire, a été condamné à mort et exécuté, a rapporté jeudi un média officiel.

En mai 2011, Wang Hairong, avec deux complices, avait persuadé une jeune femme -- identifiée par son nom de famille Luo -- de monter dans leur voiture avant de l'étrangler, a indiqué le Legal Daily (Fazhi Ribao), précisant que la victime était alors enceinte. Ils ont ensuite vendu le corps de Luo dans une ville voisine pour 22.000 yuans (2.700 euros) à une famille qui recherchait une "épouse fantôme" pour un fils décédé, a ajouté le journal. Ces "noces fantômes" consistent, lorsqu'un jeune homme est mort avant d'avoir eu l'occasion de se marier, à l'enterrer en compagnie d'un cadavre de femme à l'issue d'un semblant de cérémonie nuptiale, et ce afin d'éviter que son âme ne souffre de solitude et n'attire des malheurs sur sa famille. Le mariage reste un acte crucial dans la société chinoise. Même si la pratique est de plus en plus rare, des "mariages fantômes" sont encore organisés dans certaines régions des provinces du Shanxi et du Shaanxi (nord-ouest), où s'est déroulé le meurtre. Wang Hairong, qui avait gardé 14.000 yuans et partagé le reste de l'argent entre ses complices, a été exécuté en début de semaine, selon le Legal Daily, qui cite un tribunal de Yan'an, dans le Shaanxi. En mars, les médias chinois avait rapporté que quatre personnes avaient été emprisonnées pour avoir déterré des cadavres en vue de les revendre comme "épouses fantômes". (Belga)

Nos partenaires