Chine - Pékin refuse de prolonger le visa d'un journaliste du New York Times

01/01/13 à 03:34 - Mise à jour à 03:34

Source: Le Vif

(Belga) Un correspondant du New York Times à Pékin, Chris Buckley, a quitté la Chine lundi après que les autorités chinoises ont refusé de prolonger son visa.

"Sa famille et lui ont quitté la Chine", a confirmé un de ses collègues. Les problèmes relatifs au visa de Chris Buckley, un Australien de 45 ans, ont commencé après que le NYTimes a publié un article concernant la fortune accumulée par la famille du Premier ministre sortant Wen Jiabao. Les autorités avaient alors bloqué le site de la "Gray Lady" en Chine. Les autorités chinoises niaient cependant lier les deux affaires. Le chef du bureau pékinois du quotidien new yorkais connaît pourtant également des problèmes de visa. En mai, la journaliste Melissa Chan, une correspondante de Al Jazeera, avait également été forcée de quitter le pays. Le cas de Chris Buckley a créé la surprise car le visa du journaliste ayant écrit les papiers d'investigation, David Barboza, a été prolongé sans incident. Dimanche, un nouvel article de David Barboza dévoilait comment des proches d'un cacique chinois, Dai Xianglong, ancien patron de la Banque centrale de Chine, profitaient de l'achat d'actions d'une entreprise sous la tutelle des autorités. (OSA)

Nos partenaires