Chine: le chef du Pentagone sur la base navale de Qingdao, une première

20/09/12 à 07:14 - Mise à jour à 07:14

Source: Le Vif

(Belga) Le secrétaire américain à la Défense, Leon Panetta, est arrivé jeudi sur la base navale chinoise de Qingdao (est), une première pour un chef du Pentagone, à l'heure du dialogue sécuritaire entre les Etats-Unis et la Chine, puissance montante en Asie-Pacifique.

La Marine chinoise a promis au chef de la défense américaine, en visite officielle en Chine depuis mercredi, de lui faire découvrir une de ses dernières frégates ainsi qu'un sous-marin à propulsion diesel, de même source. Le grand port de Qingdao abrite l'état-major de la flotte du Nord chinoise. Cette visite inédite intervient au lendemain d'une conférence donnée par M. Panetta à l'académie militaire de la cavalerie blindée de Pékin, devant un parterre d'officiers à qui il a assuré que la nouvelle stratégie militaire de Washington, qui fait de l'Asie sa priorité, ne vise pas à endiguer le développement de la Chine, mais à "étendre son rôle". La modernisation de la flotte chinoise, sous-marins compris, suscite l'attention vigilante des stratèges du Pentagone et du Congrès, qui s'inquiètent en particulier des efforts chinois en matière de production de missiles balistiques et de croisière, susceptibles de menacer la puissance navale et aérienne américaine dans le Pacifique. Le développement d'un arsenal chinois anti-navires et antiaérien augmenterait la vulnérabilité des bases et des porte-avions des Etats-Unis dans la région, estiment les responsables du Pentagone. La rivalité croissante avec la Chine a conduit Washington à financer le développement d'avions furtifs et de systèmes de brouillage électronique. Toutefois, durant sa visite de trois jours, Leon Panetta a adopté un ton conciliant, offrant à la Chine de travailler comme un partenaire avec les Etats-Unis pour répondre à des menaces communes, tels les catastrophes naturelles ou la piraterie. (BAJ)

Nos partenaires