Chine: Bo Xilai nie avoir reçu des pots-de-vin d'un homme d'affaires

22/08/13 à 09:44 - Mise à jour à 09:44

Source: Le Vif

(Belga) Le dirigeant déchu chinois Bo Xilai a démenti jeudi à l'ouverture de son procès pour corruption avoir reçu des pots-de-vin d'un homme d'affaires comptant parmi ses proches, a rapporté le tribunal.

Chine: Bo Xilai nie avoir reçu des pots-de-vin d'un homme d'affaires

M. Bo a nié avoir reçu plus d'un million de yuans (122.000 euros) de Tang Xiaolin, en affirmant avoir reconnu précédemment ces faits présumés, devant la commission de discipline du Parti communiste, "contre sa volonté", a précisé dans un microblog la cour pénale de la ville de Jinan. L'ancien dirigeant des métropoles de Dalian (nord-est) et Chongqing (sud-ouest) a assuré que les éléments à charge réunis par le procureur auprès de M. Tang ne prouvaient en rien sa culpabilité. Traitant de "menteur" Tang Xiaolin, Bo Xilai a ajouté: "Il essaye tout simplement d'obtenir une réduction de sa peine. C'est pourquoi il mord dans toutes les directions comme un chien fou". Bo Xilai est officiellement accusé d'avoir reçu en pots-de-vin, avec son épouse Gu Kailai et leur fils Bo Guagua, 21,79 millions de yuans (2,67 millions d'euros) de deux hommes d'affaires, Tang Xiaolin et Xu Ming. Il doit également répondre du détournement de 5 millions de yuans (612.000 euros) de fonds publics et d'avoir commis toute une série d'abus de pouvoir à Chongqing pour entraver une enquête criminelle visant son épouse, reconnue coupable en août 2012 de l'assassinat d'un Britannique. (Belga)

Nos partenaires