Child Focus - Maintenantjenparle.be dresse un bilan positif après un an

25/02/13 à 21:28 - Mise à jour à 21:28

Source: Le Vif

(Belga) Le canal de discussion en ligne maintenantjenparle.be, où enfants et adolescents peuvent se confier sur des abus sexuels, a permis à une centaine de jeunes de mener quelque 300 conversations avec un collaborateur spécialisé de Child Focus en 2012. C'est ce qu'a indiqué l'organisation à la veille d'une conférence sur l'aide en ligne pour les jeunes à Bruxelles.

"La vie des jeunes se joue pour une grande part sur internet et il est plus simple pour les aidants d'entrer en contact avec eux de cette manière", explique le porte-parole de Child Focus, Dirk Depover. "On remarque en outre que des services tels que maintenantjenparle.be sont attirants, car les jeunes parlent d'un sujet précis et le seuil à franchir la première fois pour expliquer ce qui se passe est donc plus petit." Ce mardi, se tient à Bruxelles une conférence sur le thème de "L'aide en ligne pour les jeunes en Europe: pratiques et défis". Elle est organisée par Child Focus, l'école supérieure Artevelde à Gand et l'Institut autrichien pour la télécommunication appliquée. "Durant cette conférence de travail, des personnes issues de différentes organisations européennes pourront partager leurs expériences sur l'aide en ligne, un concept relativement récent", selon M. Depover. "Bien qu'internet constitue une manière facile d'atteindre les jeunes, de nombreuses questions se posent en effet, comme par exemple l'aspect juridique de l'affaire, comme le secret professionnel, et les conversations sont quand même distantes." La conférence s'inscrit dans le cadre du projet Ch@dvice, cofinancé par la Commission européenne. Il a déjà permis la réalisation d'un guide pratique pour l'aide de première ligne, de même qu'un manuel pour les éducateurs, les professeurs et les travailleurs du secteur de la jeunesse. Une plate-forme européenne d'échange sur l'aide en ligne a par ailleurs été créée. (SGI)

Nos partenaires