Cheron fustige un "quarteron de parlementaires du passé" au cdH et au PS

18/04/13 à 10:18 - Mise à jour à 10:18

Source: Le Vif

(Belga) Le sénateur Marcel Cheron (Ecolo) a fustigé jeudi, sans les nommer, un "quarteron de parlementaires du passé" membres du cdH et du PS qui sont, selon lui, responsables des attaques dont les écologistes font l'objet de la part de leurs partenaires de la coalition Olivier dirigeant la Région wallonne et la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Cheron fustige un "quarteron de parlementaires du passé" au cdH et au PS

"Ceux qui aujourd'hui attaquent Ecolo, au cdH et au PS, il y a (parmi eux, ndlr) des parlementaires qui sont pour moi des libéraux masqués", a-t-il affirmé lors de l'émission Matin Première de la RTBF dont il était l'invité. "Ce sont des gens qui sont censés être dans une majorité, qui sont censés répondre à ce que Rudy Demotte, le ministre-président, a dit il y a deux jours, qu'il y a une cohésion gouvernementale à assumer, mais qui défendent une politique du passé, et qui font d'Ecolo une cible alors qu'Ecolo est un moteur de changement", a ajouté M. Cheron. "Le général de Gaulle parlait d'un quarteron de généraux. Il y a un quarteron de parlementaires du passé, des sous-localistes, des gens qui n'ont pas envie d'une modification des habitudes", a poursuivi le sénateur écologiste, soulignant qu'il ne visait pas la majorité des députés socialistes et humanistes. Pour M. Cheron, l'Olivier wallon cependant n'est pas mort, alors que des élections générales se tiendront l'an prochain. "Les jeux ne sont pas faits, heureusement. Ce sont les citoyens qui se prononcent", des citoyens qui comprennent qu'Ecolo est l'objet d'"attaques politiciennes", a-t-il conclu. (Belga)

Nos partenaires