Chèque-travail - Cela s'inscrit dans la philosophie du "flexi-job", se réjouit l'Open Vld

15/01/14 à 17:23 - Mise à jour à 17:23

Source: Le Vif

(Belga) L'Open Vld voit d'un bon oeil l'idée de chèques-travail de la ministre de l'Emploi, Monica De Coninck, pour faciliter la mise à l'emploi des jeunes. Selon les libéraux flamands, une telle mesure s'inscrit dans la philosophie des "flexi-jobs" qu'ils défendent.

"Cette proposition peut aider des jeunes à démarrer mais est bonne aussi pour les PME et les petits indépendants qui voudraient engager des jeunes", a souligné le député Matthias De Clercq. Le sénateur Rik Daems a rappelé la proposition des flexi-jobs de l'Open Vld, c'est-à-dire des contrats de travail conclus sans convenir des heures de travail à prester, l'employeur faisant appel au travailleur quand il a besoin de lui. "L'objectif c'est de pouvoir faire appel à plus de bras quand on en a le plus besoin", a-t-il expliqué, en faisant allusion aux dimanche pour les boulangers ou aux beaux jours propices aux terrasses dans l'horeca. "La proposition est une bonne base pour une discussion pour rendre le travail moins cher et plus flexible", a-t-il ajouté. (Belga)

Nos partenaires