Chèque-travail - Antoine et Fremault saisiront le comité de concertation

15/01/14 à 18:49 - Mise à jour à 18:49

Source: Le Vif

(Belga) Les ministres wallon et bruxellois de l'Emploi, André Antoine et Céline Fremault, tous deux cdH, saisiront au plus vite le comité de concertation pour exiger que la mesure de chèque-travail proposée par la ministre fédérale Monica De Coninck (sp.a) soit discutée et négociée avec les Régions, ont-ils annoncé dans un communiqué.

Chèque-travail - Antoine et Fremault saisiront le comité de concertation

Dans le cadre de la 6e réforme de l'Etat, les aides à l'emploi ont été régionalisées et passeront dans les mains des Régions dans un avenir très proche, ont fait remarquer les deux ministres qui ont fait part de leur étonnement. "La ministre fédérale de l'Emploi, qui appartient à un parti qui a longtemps revendiqué la régionalisation de ces aides, souhaite maintenant créer un nouveau dispositif si près de cette échéance et sans s'être concertée avec les Régions au préalable". Les ministres régionaux s'interrogent sur l'impact budgétaire de cette proposition. Le gouvernement fédéral prévoira-t-il les moyens nécessaires pour mettre en oeuvre cette nouvelle politique? Et, si c'est oui, que deviendront ces moyens au moment du transfert de la compétence? Ils mettent aussi en garde le gouvernement fédéral contre la concurrence de cette mesure avec d'autres programmes: Activa, Sesam (programme facilitant l'engagement de demandeurs d'emploi en Wallonie), stages d'insertion, etc. qui s'adressent au même public. Selon Mme Fremault et M. Antoine, l'objectif prioritaire en matière d'aides à l'emploi est la simplification des mécanismes existant et non la création d'un nouveau canal de subvention aux employeurs qui complique encore la situation. (Belga)

Nos partenaires