Chasse aux fraudeurs du secteur des soins de santé à domicile

17/12/12 à 07:38 - Mise à jour à 07:38

Source: Le Vif

(Belga) Une "taskforce" spéciale va être créée pour lutter contre la fraude sociale dans le secteur des soins à domicile, estimée à 25 millions d'euros par an, écrivent lundi Gazet van Antwerpen et Het Belang van Limburg.

Le secteur des soins de santé à domicile est l'un des rares domaines médicaux pour lesquels les patients n'ont aucune emprise sur le montant exigé pour lui auprès de l'Inami. Les prestataires de soins à domicile utilisent un système d'évaluation, à savoir l'échelle de Katz, qui vise à déterminer le niveau d'autonomie du patient pour réaliser des tâches du quotidien, comme se laver ou s'habiller par exemple. Plus le score du patient est élevé, plus la facture du prestataire de soins grimpe. Le patient n'a lui aucune vue sur cette facture. Le porte-parole de l'Inami Ludwig Moens confirme que des millions d'euros sont ainsi distribués injustement. Des prestations sont notamment facturées alors qu'elles n'ont jamais eu lieu ou sont trafiquées. L'Inami discutera mercredi de la création de cette taskforce avec les mutualités et les organisations professionnelles du secteur. (MUA)

Nos partenaires