Charleroi: un nouveau type d'escroquerie via internet

16/01/13 à 11:35 - Mise à jour à 11:35

Source: Le Vif

(Belga) La police locale de Charleroi a enregistré plusieurs cas d'escroqueries sur internet, impliquant à chaque fois des transactions via "Western Union". Les victimes avaient acheté du bois de chauffage à prix défiant toute concurrence ou des objets divers sur des sites de deuxième main sans jamais les recevoir, voire payé des frais de dossiers pour des prêts d'argent.

Charleroi: un nouveau type d'escroquerie via internet

Dans un communiqué, la police locale de Charleroi demande à la population de "ne jamais effectuer de transactions commerciales via Western Union". Cet avis fait suite à plusieurs escroqueries réalisées par le biais de sites internet de deuxième main, tels que www.2ememain.be. Un annonceur propose ainsi du bois de chauffage à des prix défiant toute concurrence. Une fois le contact pris avec l'acheteur, l'escroc joint des photos, des fiches techniques et un bon de commande censés rassurer la future victime. Il promet ensuite une livraison rapide mais demande préalablement le paiement d'un mandat "Western Union" à la Poste en précisant qu'en cas d'insatisfaction, le client est libre de refuser la livraison et de récupérer son argent, ce qui est faux. Des escroqueries similaires ont été réalisées à propos d'objets divers (jouets...), mais également via un site internet proposant des prêts d'argent à un taux d'intérêt de 2%. L'escroc réclame alors des frais de dossier, d'inscription et un premier remboursement pour ce prêt qui ne sera jamais réalisé. (VIM)

Nos partenaires