Charleroi se constitue partie civile dans l'affaire des chats torturés

15/07/13 à 20:54 - Mise à jour à 20:54

Source: Le Vif

(Belga) La Ville de Charleroi a décidé, lors du conseil communal réuni lundi en début de soirée, de se constituer partie civile contre X dans le dossier des chats torturés par des ouvriers communaux de Montignies-sur-Sambre, a indiqué la Ville lundi soir. Ces derniers mois, au moins quatre chats ont fait l'objet de sévices divers aux alentours du Service Logistique des Travaux de la Ville de Charleroi à Montignies-sur-Sambre.

Charleroi se constitue partie civile dans l'affaire des chats torturés

Le secrétaire communal de Charleroi a fait état, le 5 juillet, de faits de tortures sur au moins quatre chats. "Des ouvriers du service de propreté sont soupçonnés de ces faits de cruauté animale", avait encore précisé le secrétaire communal dans un communiqué. "Leur direction a envoyé un rapport au secrétaire communal." Une enquête administrative a été ouverte à la suite de la découverte d'un chat ensanglanté. Celui-ci avait été adopté, nourri et stérilisé par les ouvriers du service carrosserie. Un vétérinaire avait opéré l'animal à la suite des tortures qui lui avaient été infligées. Ces ouvriers ont déposé plainte à la police. Ils nourrissent les chats et ont payé les frais de vétérinaire pour soigner le félin. En se constituant partie civile contre X, la Ville va permettre l'ouverture d'une enquête judiciaire. (Belga)

Nos partenaires