Charleroi: le meurtrier présumé d'Albana Margjeka remis en liberté sous conditions

29/07/13 à 13:52 - Mise à jour à 13:52

Source: Le Vif

(Belga) Soupçonné du meurtre d'Albana Margjaka, Christian D. a été remis en liberté par la chambre des mises en accusation de Mons, voici 15 jours, ont indiqué lundi ses avocats, confirmant une information de la Dernière Heure. Il sera jugé par la cour d'assises en novembre mais nie toujours avoir tué son ex-compagne et l'avoir coulée dans une dalle de béton, au domicile d'un ami.

En octobre 2011, le corps d'Albana Margjeka, une jeune femme d'origine albanaise âgée de 30 ans, était retrouvé, coulé dans une dalle de béton, devant le chalet de Frans R. à Yves-Gomezée (Walcourt). Disparue depuis trois ans, la victime était enceinte au moment de son meurtre. Le jour de sa disparition, elle venait d'apprendre qu'elle était enceinte des oeuvres de Christian D., son compagnon de l'époque. Les enquêteurs soupçonnent qu'en apprenant la nouvelle, ce dernier se soit débarrassé de la jeune femme. Selon Frans R., un vieux camarade, Christian D. l'aurait appelé pour lui signaler qu'il "avait fait une connerie" et qu'il devait l'aider. Frans R. était alors en train d'effectuer des travaux chez lui, aménageant un petit pont en béton entre son chalet et la route. Trois ans après les faits, le corps d'Albana Margjeka a été retrouvé dans cette sépulture de fortune. Christian D. avait été placé sous mandat d'arrêt pour meurtre et Frans R., pour recel de cadavres. Selon la Dernière Heure, les deux hommes ont été remis en liberté sous conditions par la chambre des mises en accusation de Mons, voici deux semaines. Ils ont notamment l'obligation de se rendre quotidiennement à la police et de ne pas entrer en contact l'un avec l'autre. Leur procès, qui se déroulera devant la cour d'assises du Hainaut, aura lieu en novembre. (Belga)

Nos partenaires