Chambre du conseil de Charleroi - L'agent des TEC qui s'était enfui avec 60.000 euros reste en prison

28/02/14 à 16:20 - Mise à jour à 16:20

Source: Le Vif

(Belga) La chambre du conseil de Charleroi a confirmé le mandat d'arrêt contre Olivier J. (Jaumotte), l'agent des TEC qui s'était enfui avec 60.000 euros en novembre 2013 avant d'être intercepté dans le Sud de la France. L'avocate de l'inculpé compte introduire une nouvelle demande de libération dès lundi.

Le 17 novembre dernier, Olivier J., un agent des TEC chargé de récolter l'argent de plusieurs dépôts, s'était volatilisé avec une somme de 60.000 euros, ainsi qu'un véhicule de société. Sa compagne de 19 ans, Anaïs T., était partie avec lui, sans laisser d'explications à sa famille. Après deux mois de cavale, le couple avait été interpellé dans un hôtel d'Avignon avant d'être extradé vers la Belgique. Il est apparu que les tourtereaux avaient effectué un "tour de France" en voiture, passant par Disneyland, l'île de Ré et poussant une pointe jusque Barcelone avant de remonter à Avignon. Placé sous mandat d'arrêt pour vol, le couple a comparu une première fois devant la chambre du conseil de Charleroi, voici un mois. Anaïs T. avait alors été libérée. Il semble qu'elle ait tenté de dissuader son compagnon de s'enfuir avec l'argent. Maintenu en détention préventive, Olivier J. a quant à lui vu son mandat d'arrêt prolongé, ce vendredi. Suite à un problème administratif, son avocate, Me Krystel Inglese, n'a pu donner sa nouvelle résidence. D'ici lundi, ces informations devraient lui être parvenues et M. Inglese introduira une nouvelle demande de libération devant le juge d'instruction qui pourra, s'il échet, ordonner une mainlevée. (Belga)

Nos partenaires