Chambre du conseil de Bruxelles: Laurent Louis est renvoyé en correctionnelle

21/01/14 à 16:34 - Mise à jour à 16:34

Source: Le Vif

(Belga) La chambre du conseil de Bruxelles a rendu son ordonnance, mardi après-midi, concernant le député fédéral Laurent Louis. Le juge a décidé de renvoyer celui-ci devant le juge du fond. Ce député indépendant devra donc répondre, devant le tribunal correctionnel, d'outrage à l'égard du Premier ministre, de calomnie à l'égard d'un journaliste et de recel de pièces du dossier Dutroux.

Chambre du conseil de Bruxelles: Laurent Louis est renvoyé en correctionnelle

L'ordonnance de la chambre du conseil de Bruxelles n'a pas tardé à être rendue, quelques heures seulement après les débats de mardi matin. Lors de ces débats, le ministère public avait requis le renvoi de Laurent Louis devant le tribunal correctionnel de Bruxelles. L'avocat de ce dernier, Me Sébastien Courtoy, ne s'y était pas opposé, précisant qu'il se défendrait devant le juge du fond. Il a précisé qu'il invoquerait notamment l'incompétence du tribunal. Les propos litigieux tenus par son client ayant été tenus par voie de presse, il s'agit donc d'un délit de presse, compétence de la cour d'assises, selon Me Courtoy. Lors d'une conférence de presse, en avril 2012, Laurent Louis avait dénoncé l'existence de réseaux pédophiles en Belgique et avait montré deux photos provenant du rapport d'autopsie de Julie et Melissa, victimes du pédophile Marc Dutroux. Il est donc poursuivi pour recel de pièces d'un dossier judiciaire, mais aussi pour outrage au Premier ministre, Elio Di Rupo, qu'il avait traité de pédophile et pour calomnie envers le journaliste du Soir Marc Metdepenningen, qu'il avait qualifié de "protecteur des pédophiles". (Belga)

Nos partenaires