Chambre du conseil d'Anvers - La chambre décidera vendredi du renvoi du dossier Sharia4Belgium en correctionnelle

30/04/14 à 20:22 - Mise à jour à 20:22

Source: Le Vif

(Belga) Le parquet fédéral veut poursuivre 46 personnes suspectées d'appartenir à l'organisation extrémiste Sharia4Belgium et d'avoir participé à des activités terroristes comme le recrutement de combattants pour la Syrie. La chambre du conseil d'Anvers se penchera sur le dossier vendredi dans l'optique d'un renvoi de l'affaire devant le tribunal correctionnel. Mais il est probable que l'ordonnance soit reportée. La défense s'apprête à réclamer une enquête supplémentaire.

Seize suspects, dont Fouad Belkacem, sont considérés comme les figures de proue de l'organisation Sharia4Belgium, les autres, notamment le combattant Jejoen Bontinck, comme membres. Outre le recrutement de combattants pour la Syrie et les menaces d'attentats, l'offensive lancée contre le commissariat de Molenbeek-Saint-Jean le 31 mai 2012, après que la police eut voulu contrôlé l'identité d'une femme portant le niqab, figure parmi les chefs d'inculpation. Seuls huit suspects sur les 46 se trouvent actuellement en Belgique. Deux d'entre eux - Fouad Belkacem et Hakim E. - sont en détention préventive, tandis que les six autres ont été libérés sous conditions. Le 38 suspects restant seraient en Syrie, où plusieurs y auraient laissé la vie. Mais tant qu'aucune preuve de décès n'a pu être apportée à leur égard, ils sont toujours considérés comme suspects. (Belga)

Nos partenaires