Chambre du conseil Bruxelles - Renvoi aux assises pour l'affaire Debouvrie

26/06/13 à 17:18 - Mise à jour à 17:18

Source: Le Vif

(Belga) La chambre du conseil de Bruxelles a décidé, mercredi, de renvoyer Tarek L., le suspect du meurtre de Denis-Adrien Debouvrie, devant la cour d'assises. Denis-Adrien Debouvrie, désigné comme le "parrain de l'îlot sacré" de Bruxelles, avait été retrouvé mort dans son bureau en septembre 2008. Le gérant de l'un de ses restaurants, Tarek L., avait été inculpé de son assassinat.

La chambre du conseil a décidé, mercredi, de renvoyer le seul suspect du meurtre de Denis-Adrien Debouvrie, Tarek L., devant la cour d'assises, mais elle n'a pas ordonné son arrestation. Ministère public et partie civile avaient demandé ce renvoi devant un jury populaire mais la défense, Me Olivier Martins et Me Suzanne Hage, avait plaidé le non-lieu, estimant que les éléments de preuves matériels n'étaient pas suffisants. Denis-Adrien Debouvrie était le propriétaire de plusieurs restaurants de la Petite rue des Bouchers à Bruxelles. Il était considéré comme le "parrain de l'îlot sacré" de la capitale. Cet homme avait été retrouvé mort, poignardé, dans son bureau situé dans la petite rue des Bouchers, le 10 septembre 2008. Il était âgé de 74 ans. L'enquête avait révélé que le gérant de son restaurant "La petite fontaine", Tarek L., âgé de 59 ans, était en litige financier avec lui. Il lui était redevable de plusieurs loyers. Cet homme avait été inculpé de l'assassinat de son propriétaire. Il devra répondre de ce crime devant le jury d'assises. (Belga)

Nos partenaires