Chambre des mises en accusation Bruxelles: assises plaidées dans l'affaire Hadri

12/02/14 à 17:57 - Mise à jour à 17:57

Source: Le Vif

(Belga) Le ministère public et la partie civile ont demandé le renvoi aux assises des trois personnes inculpées de l'assassinat d'Enver Hadri, mercredi devant la chambre des mises en accusation de Bruxelles. La victime, un Kosovar d'origine albanaise, était directeur du Comité des droits de l'homme pour le Kosovo lorsqu'il avait été tué à Saint-Gilles, le 25 février 1990, abattu de plusieurs balles dans sa voiture.

Le représentant du ministère public et la partie civile ont affirmé souhaiter la mise en accusation des trois suspects, autrement dit le renvoi du dossier devant la cour d'assises. Le ministère public avait déjà requis, aux précédents stades de la procédure, le renvoi aux assises de ces trois suspects. L'un d'eux, Veselin V., âgé de 56 ans avait été arrêté et mis sous mandat d'arrêt à Bruxelles pour l'assassinat d'Enver Hadri, puis il avait été extradé vers la Serbie, en décembre 2008. Il y avait alors été incarcéré après avoir écopé d'une peine de 20 ans de prison pour un meurtre commis dans une discothèque du Monténégro en 1997. Il avait purgé huit mois de prison et avait été remis en liberté. Il vit actuellement à Belgrade dans une situation qui ne lui permet pas de se rendre en Belgique pour comparaître, selon son conseil, Me Laurent Kennes. Ce dernier plaidera le 19 mars prochain dans le cadre de ce dossier. (Belga)

Nos partenaires