Chambre des mises Bruxelles - Jean-Louis Denis et ses comparses restent détenus

14/08/14 à 21:48 - Mise à jour à 21:48

Source: Le Vif

(Belga) Jean-Louis Denis, Mickaël Devredt et Mohamed Khemir restent en détention préventive, a décidé, jeudi soir, la chambre des mises en accusation de Bruxelles, réformant ainsi la décision de la chambre du conseil d'il y a quelques jours. Les trois hommes sont inculpés de participation à des activités terroristes pour avoir incité de jeunes musulmans Bruxellois à rejoindre le Djihad armé en Syrie.

Chambre des mises Bruxelles - Jean-Louis Denis et ses comparses restent détenus

La Chambre des mises en accusation de Bruxelles a donc réformé, jeudi soir, l'ordonnance de la chambre du conseil qui avait accordé la remise en liberté provisoire et sous conditions des inculpés Jean-Louis Denis et Mickaël Devredt. Mohamed Khemir, lui, n'avait pas comparu devant la chambre du conseil. Le parquet fédéral soupçonne Jean-Louis Denis, dit "le soumis", mais aussi Mickaël Devredt, appelé "Abourayan", et Mohamed Khemir, d'avoir recruté de jeunes musulmans Bruxellois pour le Djihad armé, notamment dans le cadre de distributions de nourriture organisées à la gare du nord à Bruxelles via l'association "Le Resto du Tawhid". L'enquête avait été initiée en avril 2013 après que deux élèves de l'Athénée Fernand Blum à Schaerbeek étaient partis en Syrie. Les deux jeunes avaient fréquenté l'association "Le Resto du Tawhid", gérée par Jean-Louis Denis. (Belga)

Nos partenaires